Fleurs de Bach

Mais quelles sont ces fascinantes Fleurs de Bach ?

Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui influent sur nos émotions. L’enjeu étant de modifier notre perception de situations en accompagnant l’acceptation de nos émotions (du latin emovere qui signifie mettre en mouvement).

En considérant le premier sens du terme « émotion », il serait aberrant de les anéantir, de les refouler ou même de rentrer en conflit avec ! D’ailleurs, en agissant ainsi, on constate l’installation d’un mal-être voire même d’une pathologie.

Tout comme des symptômes corporels, les émotions, que nous pouvons apparenter à des symptômes de l’esprit, se doivent d’être écoutées, conscientisées et acceptées pour arriver à une guérison.

Nous sommes liés à notre corps mais aussi à nos pensées. Les fleurs de Bach sont un réel soutient et transcendent ces émotions. Les fleurs de Bach amènent à retrouver un juste équilibre émotionnel, celui de la santé.

Le Dr. Bach, animé par cette philosophie de vie, a recensé 38 quitessences réparties en 7 groupes :

  • les états de peur
  • les états d’incertitude, de découragement
  • le manque d’intérêt pour le présent
  • les états de solitude
  • les états d’hypersensibilité aux influences, aux idées
  • les états d’abattement, de désespoir
  • le souci excessifs du bien-être d’autrui

En combinant quelques uns de ces élixirs, on obtient des synergies adaptées et précises répondant au merveilleux panel d’émotions de l’être humain !

Pourquoi pratiquer une séance de fleurs de Bach ?

Tant que l’Ame, le Corps et l’Esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter. Edward Bach

L’état de santé est présent avec un équilibre physiologique, mais également émotionnel. Trouver cette harmonie originelle est la grande mission de la naturopathie, et les Fleurs de Bach un précieux outil.

Aussi, ces quintessences florales présentent de multiples avantages :

  • Méthode simple : 4 gouttes, 4x par jour sous la langue pendant 21 jours. Le Dr Bach souhaitait par ces remèdes une méthode de guérison simple et accessible à tous.
  • Aucune contre-indication (il y a néanmoins de l’alcool dans certains élixirs… mais il en reste hautement dilué).
  • Possibilité de créer une synergie précise et en adéquation avec les émotions du moment présent.

Enfin, les fleurs de Bach permettent de réduire la charge émotionnelle qui entoure le vécu d’un évènement, et dont la prégnance perdure dans le temps. La personne qui utilise les élixirs constate aisément que l’émotion ressentie depuis des mois ou des années s’estompe. Elle se sent davantage sereine, elle ne subit plus la pression qu’elle connaissait jusqu’alors et de ce fait change son comportement. Elle peut alors mettre en oeuvre les moyens d’évacuer complètement ce qui est à l’origine de ses problèmes. Elle a aussi le choix de changer sa stratégie de vie pour éviter de retomber dans des situations néfastes.

Cette approche ne vient pas substituer un traitement médical ou une psychothérapie. La méthode de soin par les elixirs floraux permet un accompagnement spécifique et personnalisé vers la découverte de soi, en déverrouillant les blocages émotionnels.

Comment se déroule une séance avec moi ?

A travers nos échanges, je cherche à connaître précisément votre problématique émotionnel du moment. A la fin de la séance, je vous propose une synergie de plusieurs fleurs, que nous validons ensemble. En effet, je tiens à ce que cette synergie soit la plus juste et la plus fine pour vous.

La séance dure environ 45 minutes.

Je vous remets, bien entendu, votre flacon à la fin de la consultation.

Un peu d’histoire

Le Dr. Edward Bach est né à Moseley (Gloucestershire) le 24 septembre 1886. C’est en 1912 que commence sa carrière comme médecin et chercheur (bactériologiste), et découvre les 7 bacilles intestinaux.

En 1917 pendant la première guerre mondiale, alors qu’il est médecin des hôpitaux, il subit un surmenage physique et s’en suit une hémorragie interne avec un pronostic défavorable des ses confrères (6 mois à vivre). Néanmoins, il se relève et reprend ses recherches avec ardeur.

L’année 1919 marque sa rencontre avec la médecine homéopathique, lors de son séjour comme bactériologiste à l’hôpital homéopathique de Londres. Il met au point de 7 nosodes (vaccins homéopathiques en rapport avec sa découverte des bacilles intestinaux).

En 1928, il se sensibilise à l’aspect émotionnel de ses patients, il cherche à travailler sur les plantes pour trouver des remèdes simples, faciles à utiliser par tous. Il se plonge alors dans les traités de botanique et de phytothérapie de la tradition celtique. De son long travail (1929 à 1936) découle sa découverte de la méthode et des 38 élixirs floraux en deux temps : 12 initiaux et les 26 autres par la suite.

Dr Bach décède, épuisé, à 50 ans. Ses derniers mots adressés à son assistante Nora Weeks, un mois avant sa mort on été :

Ma Mission est terminée